Environnement

L’environnement est évidemment un sujet sensible. Une PME ne peut avoir une action décisive sur l’environnement mais elle peut contribuer à sa préservation. Nous ne sommes donc pas restés les deux pieds dans le même sabot:

  • Économies d’énergie. Nous avons réalisé une étude complète, y compris la réalisation qui a montré la validé de notre concept. L’idée qui sous-tend cette réalisation est qu’il n’est pas nécessaire de produire de l’eau à 4°C pour contrôler le refroidissement d’un fermentation qui doit être maintenu à 21°C. La production d’eau à 17°C est largement suffisante et coûte beaucoup moins cher. Le résultat a été décrit dans une notice d’une dizaine de pages qui a été communiquée à l’ADEME l’an dernier, sans réaction à ce jour. Le logiciel de l’automate tactile peut être mis à disposition des collègues qui voudraient se lancer dans la construction d’une telle régulation.

  • Recyclage des coproduits. La brasserie produit des levures issues de la fermentation et des drêches, la partie fibreuse de la céréale utilisée pour le brassage. Les levures, correctement préparées, peuvent servir à l’alimentation des vaches laitières. Les drêches peuvent suivre la même voie mais nous sommes également en mesure de déshydrater ces drêches pour en faire un composant de nourriture humaine, pains aux drêches, pâte à pizza aux drêches etc…

  • Réduction de la consommation d’eau. La brasserie est connue pour être une grosse consommatrice d’eau. Nous avons pris ce problème à bras le corps. L’eau de refroidissement par exemple est stockée pour être réutilisée le jour même, voir le lendemain pour faire du lavage de matériel ou de sol.